Billetterie

Etrusques, une civilisation de la méditerranée

Thème

Voir tous les événements

Visuel Exposition Etrusque 2022 - Musée de la Romanité

Les visites-guidées

Les Etrusques, une civilisation de la Méditerranée

Parmi l’ensemble des populations méditerranéennes de l’Antiquité, la population étrusque fut sans aucun doute l’une des plus raffinées et fascinantes, mais elle est encore aujourd’hui l’une des moins connues du grand public… Remédiez à cela en partant sur les traces de ce peuple qui, pendant des siècles, avant que la grande puissance de Rome ne prenne son essor, a occupé le centre de la péninsule italique.

En savoir plus

Les conférences

De la terre à la mer : les Etrusques en Méditerranée

Par Carlotta CIANFERONI, commissaire d’exposition, ancienne directrice du Musée Archéologique National de Florence

Les Etrusques, définis par leurs contemporains comme « anciens, différents de tous les autres » étaient des peuples « de terre » mais aussi « de mer », capables d’imposer longtemps un véritable contrôle commercial sur toute la Méditerranée ancienne, comme les Phéniciens et les Grecs. Le rôle des Étrusques sur la mer est donc particulièrement important de la période villanovienne (IXe-VIIIe siècles avant J.-C,), lorsque les centres de l’Étrurie côtière participent déjà aux échanges commerciaux et culturels actifs en Méditerranée, jusqu’au VIe siècle où leur participation active à ces commerces est à son apogée.

  • Vendredi 15 avril – 18h30
  • Durée : 1h30

 

Les réseaux étrusques en Gaule méridionale

Par Eric GAILLEDRAT, directeur de recherche au CNRS UMR5140-Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (Montpellier)

Cette conférence vise à préciser le rôle joué par les Étrusques à l’âge du Fer en Gaule méridionale. Tardivement révélé par l’archéologie, ce rôle est désormais mieux perçu, dans un contexte d’ouverture plus global des populations celtiques aux échanges avec le monde méditerranéen. Tantôt partenaires, tantôt concurrents des Grecs phocéens qui ont fondé Marseille vers 600 av. J.-C., les Étrusques ont été des acteurs actifs d’un commerce multiforme, dont témoigne notamment la diffusion de leurs amphores vinaires sur le pourtour du Golfe du Lion.

  • Mardi 24 mai – 18h30

L’entrée des Etrusques au musée : le cas de la collection Campana

Par Laurent HAUMESSER, conservateur en chef au Département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre

Giampietro Campana a formé à Rome entre les années 1830 et 1850 une des plus importantes collections privées d’Europe. Dans son souhait de donner à voir le patrimoine historique et artistique de la péninsule italienne, Campana a accordé une large place aux Etrusques et à leur culture matérielle. L’histoire complexe et romanesque de cette collection, des fouilles de Campana jusqu’à la présentation au Louvre et dans les musées français (dont celui de Nîmes), est exemplaire de la redécouverte et de la réception de la civilisation étrusque, du XIXe siècle à nos jours.

  • Mardi 14 juin – 18h30
  • Durée : 1h

Les inscriptions étrusques, des textes qui se lisent sans difficulté mais dont le sens continue à nous échapper

Par Dominique BRIQUEL, professeur émérite à Sorbonne Université, directeur d’études émérite à l’École pratique des hautes études

Les Étrusques ont laissé un nombre non négligeable d’inscriptions (environ 12000), largement supérieur à ce que nous avons pour le latin à la même époque. Les inscriptions étrusques se lisent sans problème et, pour l’étrusque, le terme des « déchiffrement », souvent employé, est inexact : les Étrusques ont adopté une écriture grecque et l’ont ensuite transmise aux Latins, ce qui fait que l’alphabet latin dont nous nous servons est un alphabet étrusque aménagé. Mais le sens de nos documents nous échappe en grande partie car nous ne comprenons la langue que d’une manière très imparfaite. Les inscriptions funéraires sont comprises sans problème, mais elles ne nous livrent guère que le nom du défunt. Dès qu’on a affaire à des textes plus longs, nos ignorances se font sentir, même si certains résultats ont vu le jour.

  • Mardi 5 juillet – 18h30
  • Durée: 1h
mosaïque