Billetterie

Les coulisses

La scénographie

Ce sont les très belles fresques du palais d’Auguste, sur le mont Palatin, qui ont inspiré les partis pris scénographiques de l’exposition L’empereur romain, un mortel parmi les dieux.
C’est à partir de ces images qu’a été trouvé un système de mise en espace empruntant à ces décors leurs principes de construction des volumes et leurs associations de couleurs.
Sans tomber dans une paraphrase stylistique « à l’antique » avec attributs convenus de la romanité, la scénographie s’appuie sur un dispositif évocateur destiné à mettre en place des ambiances symboliques. Les lignes sobres et contemporaines, la simplicité des volumes et l’absence de fioritures mettent en valeur le discours scientifique et subliment les œuvres. Les ouvertures pratiquées dans les cimaises produisent des effets de colonnades et ouvrent le regard sur le parcours muséographique comme sur les associations visuelles de formes et de couleurs.
Cette approche pose le principe d’évocation de l’univers du palais du prince, de l’empereur divinisé…

  • © Saluces
  • © Saluces
  • © Saluces

© Saluces

L’installation des œuvres

Créer une exposition temporaire, c’est aussi assurer la gestion administrative et logistique des mouvements d’œuvres. Ce travail est d’autant plus complexe que le sujet traité est important et qu’il fait appel à des prêts extérieurs. L’exposition L’empereur romain, un mortel parmi les dieux; présente 148 œuvres issues de 14 prêteurs, dont 2 étrangers et 2 de musées nationaux : le Louvre, avec 30 œuvres prêtées dont certaines majeures et le musée d’Archéologique national. La difficulté de l’installation est corrélée à la quantité et à la qualité des pièces prêtées. La mise en vitrine d’une bague ou d’un bas-relief en marbre n’obéit pas aux mêmes contraintes. De même, du scénographe à l’agent habilité à positionner sur son socle un autel pondéreux, c’est une dizaine de corps de métiers qui se côtoient dans un espace de 600m². La problématique de l’installation, c’est bien d’organiser la coopération des intervenants dans le respect des prescriptions en matière de conservation préventive et de sécurité.

mosaïque