« Dévoiler Nemausus. Jean-Claude Golvin, un architecte et des archéologues »

du 8 décembre 2022 au 5 mars 2023

Peut-on faire le portrait de Nîmes telle qu’elle était à l’Antiquité ?  Peut-on lui redonner vie avec son environnement, ses monuments, ses rues, ses habitants ?  

Permettre ainsi aux publics de se projeter à travers le temps et de plonger dans une Antiquité restituée tout en respectant scrupuleusement les données et les hypothèses scientifiques, c’est le défi auquel Jean-Claude Golvin a consacré une grande partie de sa vie. 

Architecte et archéologue, ancien Directeur du Centre franco-égyptien d’étude et de restauration des temples de Karnak à Louxor, il est le premier spécialiste au monde de la restitution par l’image des grands sites de l’Antiquité. Ses aquarelles illustrent une foule d’ouvrages historiques, spécialisés et grand public et sont utilisées en outre par les industries de l’audiovisuel et du jeu vidéo pour leur puissance d’évocation et leur exactitude.  

Son œuvre graphique dispose d’une renommée internationale qui le consacre également en tant qu’artiste ! 

La Ville de Nîmes entretient avec lui une histoire vieille de plusieurs décennies et à l’occasion du grand chantier de restauration des Arènes, elle lui a demandé de créer 13 nouvelles aquarelles représentant le chantier de construction de l’amphithéâtre. Ces nouvelles œuvres seront présentées à côté de nombreuses restitutions des monuments de Nemausus – la Nîmes antique – et d’amphithéâtres du monde romain, complétés par certains de ses travaux pour le jeu vidéo.  

 L’exposition proposée par le Musée de la Romanité et le service Valorisation et diffusion des patrimoines de la Ville de Nîmes est une invitation à découvrir le parcours et l’œuvre singulière de ce chercheur qui nous restitue ses travaux par l’image. 

mosaïque