Billetterie

« Portraits et secrets des femmes romaines »
du 11 novembre 2021 au 8 mars 2022

Du 11 novembre 2021 au 8 mars 2022, le Musée de la Romanité à Nîmes accueille l’exposition « Portraits et secrets de femmes romaines ». Impératrices, « matrones » et affranchies « , initialement présentée aux Galeries des Offices de Florence à l’hiver 2020-2021.

Puissantes, déterminées, controversées, indépendantes, rebelles et beaucoup plus encore, les femmes romaines des deux premiers siècles de l’Empire sont les protagonistes de cette exposition à travers leurs histoires, leurs secrets, mais aussi leurs batailles pour une émancipation civique, politique et économique.

Qui sont ces femmes ? Quels sont leurs statuts ? Comment ont-elles redéfini leur rôle dans l’espace public ? Pour apporter des éléments de réponse à ces questions, l’exposition s’appuie sur une trentaine d’œuvres prêtées par trois institutions florentines : les Galeries des Offices, le Musée Archéologique National et la Bibliothèque Nationale centrale.

Une programmation culturelle variée,« Place(s) des femmes », permettra au public de poursuivre la réflexion engagée dans l’exposition, à travers des conférences, visites, débats et animations

  • Portrait de femme inconnue dite Giulia de Titus © Gallerie degli Uffizi
  • Tête-portrait de femme de l’époque d’Hadrien sur buste moderne dite Giulia de Titus © Gallerie degli Uffizi
  • Portrait de Vibia Sabina © Gallerie degli Uffizi

L’exposition s’articule en trois sections suivant le parcours des femmes romaines de différentes origines sociales.

Dans un premier temps, arrêtez-vous sur le modèle idéalisé de la « matrone », incarnée par les impératrices et les femmes de premier plan de la maison impériale comme un véritable modèle moral et stylistique.

Dans un second temps, découvrez des femmes aux vies non-conventionnelles : affranchies ou femmes de la famille impériale dénigrées pour attaquer la dynastie qu’elles représentent.

Pour finir, la dernière section souligne la place importante des impératrices dans la propagande de la maison impériale qui leur a permis d’acquérir un nouveau rôle public. Elles ont ainsi inspiré les femmes de la classe supérieure et leur ont permis l’accession à des rôles publics, introduisant ainsi une révolution de genre progressive mais bien réelle dans les cités de l’Empire.

Autour de l’exposition : « Place(s) des femmes »

Comment le rôle des femmes dans l’Antiquité peut éclairer la société d’aujourd’hui et de demain ?

Le Musée de la Romanité s’inscrit au cœur d’un débat de société actuel pour proposer un éclairage original sur la thématique. Il se positionne comme un lieu de rencontre entre diverses époques, mais aussi comme accélérateur d’échanges et de diversité en valorisant les points de vue de disciplines croisées : archéologie, philosophie, anthropologie, théâtre, rap, sociologie, etc.

Cycle de conférences, visites guidées et programmation hors les murs dans des lieux culturels nîmois associés inviteront le public à se questionner sur les places des femmes, d’hier et d’aujourd’hui, et à revisiter leur rôle dans l’Antiquité pour interroger la société actuelle

PROGRAMMATION

Télécharger la programmation culturelle
« Place(s) des femmes »

mosaïque