Musée de la Romanité – Nîmes

Apprêtez-vous à vivre
l’expérience
historique

« Révélateur de l’enracinement de l’identité nîmoise dans son passé romain,
le Musée de la Romanité, résolument contemporain, constitue une vitrine
exceptionnelle pour les collections archéologiques… »

Jean-Paul Fournier
Maire de Nîmes

façade musée romanité

Explorer La Romanité

Le parcours permanent

Découvrez, dès l’entrée du musée, au centre de l’atrium, le fronton antique qui ornait l’entrée du sanctuaire de la source, à l’origine de la ville… Une projection monumentale redonne vie à ses vestiges et vous entraîne dans un incroyable voyage au cœur de la romanité, il y a près de 2000 ans…

L’âge du fer

l’époque gauloise aux prémices de la romanité

Bienvenue dans la Maison de Gailhan, entièrement reconstituée. Partagez la vie quotidienne et les rites étonnants des Volques Arécomiques, sédentarisés sur le site de Nîmes bien avant la colonie Romaine. De nombreuses traces et objets permettent de reconstituer le cadre de vie d’une société très importante économiquement. Poursuivez votre voyage sur la Via Domitia, au long de ses bornes milliaires, qui menait de Rome à Narbonne pour vous projeter dans la romanité.

La Romanité

La ville antique reprend vie grâce à des dispositifs technologiques immersifs. Depuis le musée, assistez comme en direct, à la construction du rempart, l’enceinte de prestige qui témoignait du statut important de la ville.
Les villas romaines ont retrouvé pour vous leurs décors d’apparat. Prenez part au banquet donné sur la sublime mosaïque de Penthée (retrouvée en 2006) qui s’intègre dans son décor original à l’aide de projections… La vie quotidienne romaine s’anime sous vos yeux : métiers, cuisine, jouets et même la mode romaine que vous pourrez essayer (grâce à la réalité augmentée), avant d’appréhender les esprits des dieux, le monde des morts et des rituels funéraires. Décryptez sur les stèles, grâce à des projections, le récit touchant de la vie des hommes et des femmes qui ont vécu là, il y a près de 2000 ans.

L’époque Médiévale

Le voyage dans l’histoire vous entraîne au Moyen-Âge. Ici, les éléments de décor architecturaux s’inspirent largement des traditions romaines : colonnes, feuilles d’acanthe. Laissez-vous raconter les bestiaires fantastiques et les récits de scènes de personnages bibliques… Admirez le sarcophage de Valbonne, les bas-reliefs évoquant le combat des monstres… Le Moyen-Âge vous révèle toute la richesse de son imaginaire.

Sarcophage en marbre

Le legs

Laissez-vous guider par l’esprit de la romanité. À Nîmes, elle se réinvente au fil des siècles. Savants et érudits, architectes contemporains et designers… ces passeurs d’histoire réinterprètent la romanité chacun à leur façon. À travers différents objets collectionnés, références photographiques ou cinématographiques, actionnez vous-même le visionnage sur grand écran pour établir votre panorama contemporain de références à la romanité.

Dispositif multimedia

L’exposition temporaire

Du 2 juin au 24 septembre

gla diat eurs héros du colisée

expo gladiateurs

Survivrez-vous à l’expérience d’une journée aux Arènes dans la peau d’un gladiateur ?

Immortalisés dans l’imaginaire grâce aux nombreuses références de péplums cinématographiques, découvrez le quotidien, souvent mal connu, de ces héros incontournables.

L’histoire des gladiateurs, ces mythiques héros de l’arène se dévoile à Nîmes : le quotidien, leur équipement, leur formation, l’ingénieuse construction des amphithéâtres dans lesquels ils évoluent, et devenez vous-mêmes l’un de ces héros le temps d’une journée. L’exposition, venue du Colisée à Rome, s’appuie sur les dernières découvertes scientifiques pour présenter l’univers des gladiateurs, avec des pièces exceptionnelles et de l’interaction ! C’est la dernière opportunité de voir cette exposition qui termine son tour du monde à Nîmes.

Casques gladiateurs

Contempler des pièces exceptionnelles

Découvrir L’antiquité au présent

Un musée archéologique « nouvelle génération »

Plus de 5000 pièces et 65 multimédia pour s’immerger dans l’antiquité.

Traversez le musée, longez les vestiges de l’ancien rempart et passez sous le fronton du sanctuaire de la source…

C’est ici que le voyage dans le temps commence…

Revisitez la botanique dans le jardin archéologique

Comme dans le musée, le jardin de 3500 m2 est décliné en trois niveaux pour découvrir la façon dont le paysage a été modelé : sous l’impulsion des phéniciens dès l’âge du fer, par l’occupation romaine où des essences venues de lointaines contrées furent introduites avec bonheur sur le sol nîmois ou aux retours de croisades… Les migrations ont joué leur rôle et composé peu à peu notre actuel paysage végétal. L’olivier, le figuier et l’amandier sont arrivés lors de l’époque gauloise, les romains avaient rapporté avec eux la lavande et le thym, l’ail, le châtaignier et les Croisés, le pêcher, l’estragon, la ciboulette ou le prunier… Et si vous souhaitez savoir comment cuisiner les plantes condimentaires du jardin, rendez-vous dans la cuisine romaine de l’exposition permanente !

Une petite faim ?

Le café du Musée, pour une ambiance snacking, ou La Table du 2, au concept de bistronomie, tous les deux signés par Franck Putelat, 2 étoiles Michelin à Carcassonne, pour un moment de sérénité dans un cadre unique, face aux Arènes.

Un cadeau, un souvenir ?

La librairie boutique réinvente les codes de la romanité pour des objets contemporains. Le musée dispose aussi d’un auditorium, de salles dédiées aux ateliers pédagogiques et d’un centre de documentation…

Attardez-vous sur le toit terrasse végétalisé pour contempler une vue à 360° inoubliable sur les toits de Nîmes et les Arènes, comme une 5ème façade exposée au ciel.

Décrypter l’influence romaine

Ici, l’Histoire a de l’avenir

« En 2006/2007, lors des fouilles préventives précédant les travaux des allées Jaurès, une domus et deux mosaïques, dites d’Achille et de Penthée, ont été mises au jour. En excellent état de conservation, elles sont qualifiées par les spécialistes de « plus belles pièces après celles de Pompéi ».
C’est cette découverte qui a renforcé ma volonté de créer un musée contemporain pour présenter ces œuvres d’une grande rareté, ainsi que celles conservées dans le musée archéologique datant du XIXe siècle.
Révélateur de l’enracinement de l’identité nîmoise dans son passé romain, le Musée de la Romanité est l’un des projets architectural et culturel les plus marquants de ce début de siècle pour la Ville de Nîmes, mais aussi, pour toute la région.
Guidés par l’exigence forte de valorisation et de transmission de notre magnifique patrimoine aux générations futures, nous avons tout mis en œuvre afin que ce musée soit une vitrine exceptionnelle pour nos impressionnantes collections archéologiques, restaurées à cette occasion. »

Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.

Bien plus qu’une simple confrontation, Elizabeth de Portzamparc a instauré un véritable dialogue architectural entre les deux bâtiments que séparent 2000 ans d’histoire.

« La demande explicite du concours était de créer un musée qui soit une réponse contemporaine aux Arènes romaines. J’ai longuement analysé les Arènes et me suis interrogée sur la notion même de bâtiment contemporain et comment exalter les 21 siècles d’histoire de l’architecture qui séparent ces deux bâtiments. Concevoir une architecture légère, rendue possible par la technologie actuelle, m’a semblé une évidence, ainsi que d’exprimer les différences entre ces deux architectures à travers un dialogue basé sur leur complémentarité. D’un côté un volume rond, entouré par les verticales des arcs romains en pierre et bien ancré au sol, de l’autre un grand volume carré, en lévitation et entièrement drapé d’une toge de verre plissé. »

Elizabeth de Portzamparc

Les deux bâtiments s’opposent et se complètent harmonieusement par leurs formes, leurs lignes et leurs masses : l’ovale et le rectangle, le vertical et l’horizontal, la densité de la pierre et la légèreté du verre. Ce dialogue se poursuit à l’intérieur du musée puisque sa façade comme sa structure intérieure vitrée, laissent apparaître par transparence et jeu de perspectives le riche patrimoine nîmois, (son splendide fragment du fronton qui figurait à l’entrée du sanctuaire de la source, des colonnes, différentes œuvres du parcours muséographique et l’amphithéâtre bimillénaire qui lui fait face). Le Musée est ainsi en complète relation avec la ville. Sa façade capte toutes ses lumières au fil de la journée et reflète chacune de ses émotions.

Un défi technologique

Elizabeth de Portzamparc a fait le choix d’une « architecture sobre, légère et épurée, basée sur l’allègement des masses et l’économie de formes », ce qui confère au bâtiment cette impression de légèreté et de lévitation. Une « peau en verre sérigraphié » posée manuellement sur un bardage en inox ondulé enveloppe le musée sur ses quatre faces (2 500m² de surface). Cette structure composée de 6 708 carreaux de verre semblables à de la mosaïque donne à l’ensemble un effet drapé très aérien qui n’est pas sans rappeler la toge romaine.

Partager L’expérience historique

Nîmes, la Rome Française

Une simple promenade dans la ville suffit à s’immerger dans la romanité en découvrant son patrimoine romain inestimable. Comme les Nîmois, vous profiterez de la vie quotidienne contemporaine dans un décor antique de rêve. L’Amphithéâtre, la Maison Carrée, la Tour Magne, les vestiges du rempart… sont dans un excellent état de conservation. La ville abrite des monuments originaux comme le « Castellum divisorium », le château d’eau antique alimenté en eau par l’aqueduc du Pont du Gard ou le sanctuaire impérial de la Fontaine.

Explorer les sous-sols

Dans les sous-sols du territoire, on retrouve de nombreux témoignages de son passé et une importante actualité archéologique. Grâce aux fouilles préventives systématiques., les recherches ont permis de mettre à jour de superbes découvertes lors de ces deux dernières décennies. Parmi elles, par exemple, les magnifiques mosaïques d’Achille et de Penthée, pièces majeures découvertes dans une domus lors des fouilles sur le chantier des Allées Jaurès en 2006-2007 ne pouvaient être exposées, faute de place, dans l’ancien musée archéologique du boulevard Courbet. Aujourd’hui, la collection de plus de 25000 pièces, méritait d’être présentée dans un écrin d’exception… Pour vous faire revivre l’Histoire, la mise en valeur des collections est résolument pensée à travers et avec les nouvelles technologies, à la faveur d’une muséographie innovante. Les vestiges romains retrouvent ainsi leur contexte antique. Ils ont traversé les siècles pour être aujourd’hui révélés et transmis aux générations futures. Le projet scientifique et culturel du Musée de la Romanité a été élaboré par Dominique Darde, conservatrice en chef du patrimoine à la Ville de Nîmes et son équipe.

S’immerger dans la civilisation romaine

Décrypter les traces du passé

A chaque découverte, les archéologues fournissent un important travail scientifique qui permet, grâce aux nouvelles technologies, d’assembler et croiser différents éléments et fragments retrouvés pour recontextualiser les objets et leur mode d’utilisation dans la réalité historique. Ils parviennent ainsi à retracer exactement les habitudes de vie et les rituels du passé. Peu à peu, se dessine une image assez fidèle de la vie sur le territoire il y a quelques centaines d’années. La construction d’un nouveau musée permet d’exposer les collections et l’histoire de la ville et surtout de partager l’expérience. Plus largement, il est le lieu ressource qui permet de diffuser toute l’actualité archéologique sur la romanité.

Restaurer les œuvres

L’entretien et la restauration des collections font partie intégrante des missions d’un musée. Pour présenter les œuvres dans leur nouveau cadre, le Musée archéologique a intensifié son programme de restauration. Depuis 2012, l’équipe de conservation chargée du projet a fait expertiser l’intégralité de la collection, afin d’établir un état sanitaire complet. Ce diagnostic constitue une aide précieuse pour définir précisément les priorités en la matière. Une grande partie de la collection exposée a été restaurée : les 12 mosaïques, la statue de Neptune, les fragments monumentaux du fronton du propylée, les 100 sculptures romaines ou encore un dolium, gigantesque vase autrefois exposé devant la Maison Carrée… Tous ces objets, qui ont tour à tour joué un rôle dans le passé, transmettent une émotion particulière puisqu’ils témoignent aujourd’hui de la vie des hommes qui les utilisaient. La philosophie actuelle consiste à préserver au maximum l’authenticité des pièces, parfois fragmentées ou parcellaires, sans dissimuler les compléments modernes, ce qui laisserait croire que l’objet est parvenu intact jusqu’à nos jours. Parfois, il faut revenir sur d’anciennes restaurations pour rendre à l’objet son allure, telle qu’elle nous a été transmise pour les laisser intactes en héritage aux générations futures.

Traverser 25 siècles d’Histoire

En chiffres

Actualités

En direct du Musée

22 Mar 2018

En direct du Musée : les collections s’installent
D’étranges bestiaires ont pris place au musée… Ils ornent les chapiteaux, ornements, frises et bas-reliefs de la collection qui couvre l’époque médiévale et attendent déjà les visiteurs !
Ces pièces splendides racontent de nombreuses légendes et dévoilent des influences variées et beaucoup d’inspirations antiques qui se poursuivent tout au long du Moyen Âge. Vous découvrirez bientôt tous leurs secrets !

2 et 3 juin 2018

22 Mar 2018

Save the date !
2 et 3 juin 2018 : le Musée de la Romanité ouvre !
Préparez-vous à vivre l’expérience historique… Le samedi 2 et le dimanche 3 juin, c’est portes ouvertes au musée : l’Antiquité vous donne rendez-vous !
Durant ce week-end d’ouverture, vous pourrez découvrir gratuitement le parcours permanent, l’exposition « Gladiateurs, héros du Colisée » et ce fabuleux lieu de vie ! #vivezlexpérience

Infos et contact

Musée de la Romanité

16,Boulevard des Arènes
30000 Nîmes

Ouvert tous les jours :

du 2/6 au 30/6
et du 1/9 au 4/11
10h – 19H

du 1/7 au 31/8
10h-20h

du 5/11 au 31/3
tous les jours sauf mardi :
10H-18h

Tarif plein : 8 €
Réduit : 6 €
Jusqu’à 7 ans : Gratuit
De 7 à 17 : 3 €
Forfait famille
2 adultes + 2 enfants :
19 €

ACCÈS BILLETTERIE

Groupes

Les groupes sont accueillis tous les jours d’ouverture du musée à partir de 10h00, sur réservation uniquement.

Tarifs TTC applicables
du 02/06/18 au 31/12/19

Base 20 personnes

Entrée libre musée
(expo permanente et temporaire) : 6,00 €

Visite guidée 1h30 (entrée libre incluse)
sur réservation : 9,00 €

Tel : 04.48.21.02.20

Entreprises

Un lieu inoubliable pour vos événements de prestige !

Le Musée de la Romanité vous invite à un voyage dans le temps à la découverte de Nîmes, la « Rome française », grâce aux dispositifs multimédia, réalité augmentée, technologies audiovisuelles monumentales… Plus qu’un Musée, ce lieu de vie contemporain offre un cadre exceptionnel et des espaces dédiés pour vos évènements : des salles de séminaires, un restaurant panoramique, un jardin archéologique, et un superbe rooftop avec une vue incroyable sur la ville.

Tel : 04.48.210.224

Scolaires

La programmation destinée aux scolaires pour les visites libres ou avec guidage est en cours de finalisation.

Les réservation seront ouvertes à partir de septembre 2018.

Nous contacter !

Abonnez-vous à la newsletter